Des solutions innovantes pour lutter contre l’alcoolémie

Une statistique récente a démontré que le nombre de décès et de maladies causé par la consommation d’alcool diminue. Les personnes touchées par la dépendance à l’alcool restent cependant encore nombreuses. Pour les aider à surveiller leur consommation, des techniques innovantes ont été mises en place dans le domaine de la santé connectée. Ceux qui souhaitent sortir de leur mauvaise habitude pourront désormais contrôler leur consommation avec des appareils spécifiques tels que le verre, le bracelet ou encore l’éthylotest connecté. Pour plus d’information sur ces dispositifs, rendez-vous sur ce site.

Une consommation d’alcool « normale », c’est quoi ?

Avant de voir les astuces et les conseils pratiques pour lutter contre l’alcoolémie, il convient de distinguer une consommation normale de celle qui présente des risques graves pour la santé.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, les quantités maximales d’une consommation d’alcool normale sont limitées à deux unités d’alcool par jour pour une femme et trois pour un homme. À noter qu’une unité d’alcool équivaut à 10 cl de vin, 3 cl de whisky ou 25 cl de bière, soit 14 unités par semaine pour les femmes, et 21 pour les hommes. Toutefois, il est judicieux de faire l’impasse sur les boissons alcooliques au moins un jour par semaine et d’éviter de boire quotidiennement.

Les conséquences d’une consommation excessive d’alcool

La dépendance à l’alcool entraîne une série d’effets néfastes à court terme tels que la diminution de la vigilance et des réflexes, la perte de contrôle de soi, l’agressivité, et dans les pires des cas, le coma éthylique. Mais elle présente également des risques pour la santé sur le long terme ; des risques qui s’accroissent proportionnellement avec la quantité consommée. Les maladies les plus fréquentes sont les problèmes au foie comme la cirrhose ou l’hépatite, les cancers, l’infarctus du myocarde ou l’AVC, la prise de poids et les troubles psychiques tels que l’anxiété, la dépression et les insomnies. Hormis cela, si vous n’êtes pas encore dépendant, éviter la consommation trop régulière, car cela pourrait vous entraîner dans la dépendance.

L’éthylotest

L’éthylotest est un appareil connecté pouvant permettre de surveiller et de contrôler la consommation d’alcool. Il se branche sur votre Smartphone. Il vous suffit de souffler dans le dispositif et une application mobile se charge d’analyser instantanément les données. Si celles-ci indiquent un taux d’alcool supérieur à celui autorisé dans votre pays, votre voiture ne pourra pas démarrer.

Le bracelet connecté

Arrivé sur le marché en 2017, le bracelet connecté est destiné à mesurer le taux d’alcool à partir de la sueur de celui qui le met. Ce dispositif est connecté par Bluetooth au Smartphone. Il vous permettra de connaître votre taux d’alcool dans le sang en temps réel grâce à l’analyse des données effectuée par une application santé.

Le verre connecté

Récemment créé pour aider à lutter contre l’alcoolémie, le verre connecté a pour principe de donner au buveur l’impression de consommer de l’alcool en trompant son cerveau grâce à une puce électronique. Cette dernière adresse des stimuli au cerveau, lequel va penser qu’il s’agit d’alcool tant au niveau gustatif qu’olfactif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *