Signification et spécificité d’un bol chantant 7 métaux

  • 29 avril 2022
  • Modifié le : 4 mai 2022
  • Santé
  • 0 commentaire

Le bol tibétain est fabriqué avec plusieurs métaux. Certains disposent de 3 métaux, 5 métaux, voire 7 métaux, etc. D’autres sont constitués d’autres matériaux. Le bol tibétain 7 métaux est unique et se caractérise par son authenticité et sa qualité de fabrication. Il offre aussi un son original et ancestral donnant une dimension spirituelle intense au moment de l’utiliser. Découvrez dans cet article les spécificités ainsi que la signification de ce bol à 7 métaux.

Que signifient les métaux utilisés pour la conception d’un bol tibétain 7 métaux ?

Les métaux avec lesquels un bol chantant 7 métauxest fabriqué possèdent chacun ses propriétés sonores et énergétiques dont les détails sont disponibles sur https://www.revuedesante.com/le-bol-chantant-tibetain-et-ses-principaux-bienfaits/. Mais ces métaux proposent également des propriétés symboliques. Voici donc leurs significations pour mieux les comprendre et les maîtriser.

Le cuivre

Le cuivre est un métal associé à Venus, au chakra du cœur et au vendredi. C’est le métal principal pour la conception des bols tibétains sept métaux.

Ce métal le plus ancien utilisé par l’être humain est très répandu, flexible et surtout facile à travailler. Il est d’usage de l’utiliser dans la composition de plusieurs alliages. De couleur brune, rougeâtre ou encore orangée, il est important pour le développement de la vie, mais à petite dose.

Il possède également des propriétés antibactériennes. En homéopathie, il peut traiter les spasmes, les troubles du comportement ou autre. De plus, il a une propriété insecticide et antiparasitaire.

L’étain

L’étain est relatif au chakra du troisième œil, à Jupiter et au jeudi.

Depuis l’antiquité, il est utilisé pour recouvrir les ustensiles fabriqués en cuivre afin de les protéger ces objets de l’oxydation. On y trouve aussi de l’étain dans la sculpture, la vaisselle, la robinetterie ou encore la monnaie.

Il est utilisé pour traiter les toux, les migraines, les névralgies ou encore les bronchites en homéopathie.

Le fer

On associe le fer au chakra de la racine, le mardi et à Mars.

Utilisé depuis toujours, il est inséré dans diverses technologies. Il s’agit également d’un oligoélément essentiel pour plusieurs écosystèmes, à titre d’exemple pour l’homme. D’ailleurs, le sang d’un humain possède du fer.

En homéopathie ou en pharmacie, il permet de traiter les anémies.

Le plomb

Le chakra de la couronne, Samedi ainsi que Sature sont associé au plomb.

Il est classé comme toxique et cancérigène. Sous forme métallique, il est très prisé pour sa ductilité et sa malléabilité. Le plomb est utilisé pour réaliser des plaques de toiture, de la vaisselle ou encore des gouttières. Mais, il est encore utilisé dans la plomberie d’art.

On parle de saturnisme en cas d’intoxication au plomb.

Le mercure

Le métal qu’on associe au mercredi, à Mercure et au chakra de la gorge est le mercure.

C’est aussi un métal toxique. On l’utilise surtout pour amalgamer l’argent et l’or afin de les extraire aisément. On l’utilise dans des composés mercuriques fongicides et antiseptiques comme le Mercurochrome. Les amalgames dentaires ou plombages sont constitués à 50% de mercure. On le trouve aussi dans certains vaccins. En homéopathie, il permet de soigner l’intoxication aux métaux lourds.

Il est de petite quantité dans l’alliage des bols chantants. Il est ainsi déconseillé de servir de la nourriture dans ce bol à cause de ses deux matériaux.

L’argent

C’est un métal qu’on associe à la lune, le lundi et le chakra sacré.

Il s’agit d’un métal précieux, facile à manipuler, ductile et est utilisé pour des pièces d’ornement, de bibelots ou encore de la vaisselle. Il a des propriétés germicides, analgésiques et fongicides.

Il permet de soigner les affections ORL et des maladies gynécologiques et psychologiques en homéopathie.

L’or

On associe l’or au chakra du plexus solaire, le dimanche et le soleil.

C’est un métal à la fois noble, ductile, malléable et aussi inaltérable. On l’utilise en homéopathie pour soigner les troubles ORL, l’alcoolisme, l’hypertension ou encore la dépression.

Les bols tibétains sept métaux : un objet symbolisant la tradition

Les bols chantants  sont en général fabriqués à partir de 3, 5 ou 7 métaux comme mentionnés ci-dessus. Mais ce sont les bols chantants 7 métaux qui sont aux multiples bienfaits. D’usage, l’alliage de base pour la fabrication de l’objet est constitué de cuivre, d’étain ou encore de fer.

On peut aussi ajouter d’autres métaux, mais en petite quantité pour obtenir des bols cinq métaux et sept métaux. Pour des bols chantants cinq métaux, on y ajoute donc du plomb et du mercure. De l’argent et de l’or pour les sept métaux.

Depuis l’époque des antiquités, les sept métaux utilisés pour la fabrication des bols tibétains sont considérés comme quelque chose de sacré. Certains bols chantants avec de l’or et de l’argent en grosses quantités et sont considérés comme un modèle qui honore très près l’alliage d’origine. C’est ce qui fait donc qu’ils produisent un son proche de l’originel.

L’alliance des sept métaux a ainsi des rapports symboliques avec les sept astres de notre système solaire, les sept jours de la semaine, mais également les sept chakras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *