L’intelligence artificielle au cœur de la radiothérapie

  • 4 mai 2022
  • Modifié le : 4 mai 2022
  • Santé
  • 0 commentaire

L’intelligence artificielle, encore appelée IA est unensemble d’algorithme coordonnés et destinés à mimer l’intelligence humaine voir la surpasser. Cette dernière est en parfaite floraison dans l’ère du numérique : notre ère. On lui reconnait une place de choix dans de nombreux domaines médicaux notamment la radiothérapie. Avide d’information ?  La suite de cet article promet d’être didactique et intéressante, en plus de l’unicité de son contenu.

Intérêts de l’adoption de l’intelligence artificielle en radiothérapie moderne

Grâce aux prouesses réalisées dans les secteurs de l’informatique et de l’ingénierie, l’IA a connu une nette avancée dans bien des domaines. En l’occurrence la radiothérapie. Après des essais virtuels et de nombreuses expériences sur les cobayes, l’IA s’est tournée vers la créature au sommet de notre règne animal : l’Homme. Les résultats de ces simulations sont stockés dans un big data et rendent l’IA de plus en plus efficace.


Pour revenir au vif du sujet, nous dirons que l’intelligence artificielle améliore le diagnostic radiographique et permet de cibler les tumeurs d’une manière précise. Ce sont là ces 2 plus grands apports dans ce domaine de la santé. Comme dit plus tôt, l’IA est régulièrement évaluée et confrontée à de nombreuses simulations lui permettant d’identifier et de reconnaitre en un éclair les pathologiques radiologiques et les anomalies des différentes coupes réalisées. Tout ceci grâce à sa grande base de données utilitaire, consultable à tout moment (contrairement à la mémoire humaine, parfois frivole). Le diagnostic posé est beaucoup plus performant avec des arguments à la hauteur de la haute technologie de pointe ainsi déployée.

Des avantages exquis de l’IA dans le domaine médicale


L’IA en plus de réaliser des radiographies, est capable d’identifier des processus cancérigènes. Qu’ils soient bénins comme malins. Cette prouesse requiert souvent une grande expérience et une routine permanente pour les professionnels de la santé. Ils passent donc souvent inaperçus et se manifestent généralement en clinique en phase terminale. Là où plus aucun espoir n’a de sens. L’adoption de l’IA dans nos différents services sanitaires serait salutaire pour une meilleure prise en charge des populations. Il est possible d’en savoir plus sur https://www.therapanacea.eu/. Par ailleurs, l’intelligence artificielle a d’autres portées en radiothérapie. Avant tout traitement, on peut citer :

  • la délimitation automatisée des organes suspectés ;
  • le dosage à base d’une IRM ; et
  • le planning des traitements à effectuer.


Pendant le traitement, l’IA s’occupe beaucoup plus de recalculer les doses pour réadapter le traitement et le rendre plus performant. Mais également de délimiter les volumes ciblés et les organes à risque potentiel pour jauger l’évolution. Toutefois, cette extraordinaire outil n’est pas si parfait qu’il nous laisse le présager. Il peut même s’avérer être un danger potentiel pour l’être humain.

Intelligence artificielle : un couteau à double tranchant

Comme tout robot, l’IA ne dispose guère du « sens commun » propre à l’être humain. En absence de cette faculté obligatoire en médecine, l’adoption de l’IA présente plusieurs inconvénients dans le secteur sensible de la santé. En effet, aucune IA n’a la capacité de coordonner des informations et de faire tout de suite le lien entre elles. Tout est automatisé, robotisé. Plusieurs personnes risquent donc d’en payer les frais au prix de leur vie. Cela constitue une alerte rouge car la santé d’un Homme n’est pas un jeu de hasard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *