Voici comment les remèdes naturels vont remplacer les antibiotiques

Les antibiotiques ont toujours été considérés comme le seul et unique moyen de lutter contre les bactéries. Néanmoins, si celles-ci mutent, le pouvoir des antibiotiques reste le même ; ce qui les rend à terme inopérants contre les bactéries les plus coriaces. Un nouveau remède contre ce problème a récemment fait surface ; il est naturel et ne présente aucun effet secondaire, il s’agit  tout simplement des huiles essentielles. Découvrez ce nouveau concept sur notre blog de santé naturelle.

Adnane Remmal, pionnier de la solution naturelle contre les bactéries

 Biologiste marocain Adnane Remmal

Source : www.epo.org

Adnane Remmal, professeur en biologie à l’Université de Fès au Maroc, se présente comme le premier chercheur marocain ayant remporté le Prix de l’Inventeur 2017 attribué par l’Office Européen des Brevets. Il le doit à ses dix années de recherches basées sur la lutte contre les infections à travers les remèdes naturels. C’est également, vous l’aurez deviné, le biologiste à la tête du concept qui consiste en l’optimisation des antibiotiques par les huiles essentielles.

Détruire les bactéries à partir d’huiles essentielles, comment ça marche ?

Le professeur a basé ses recherches sur un raisonnement typiquement marocain qui consiste à se tourner en premier vers les huiles essentielles pour soigner une maladie, avant de faire appel à un médecin ou un médicament chimique. Il s’est ensuite associé à un chimiste, un spécialiste des huiles essentielles ainsi qu’au laboratoire pharmaceutique Sothema pour étudier les principes actifs de ces essences.

Cette solution innovante vient donc en accompagnement des antibiotiques classiques et les redynamise afin qu’ils puissent combattre n’importe quelle bactérie.

Détruire les bactéries à la source, le projet ambitieux d’Adnane Remmal

Santé et nature sont étroitement liées. Par ailleurs, certaines études ont démontré que l’abus d’antibiotiques retrouvé dans l’élevage intensif serait à l’origine de la résistance croissante des bactéries. Les tests effectués par le chercheur marocain ont mis en évidence l’efficacité de ses additifs alimentaires quant à ce problème. Ils s’avèrent moins onéreux, beaucoup plus efficaces et plus sains.

Une bonne nouvelle pas forcément bien accueillie

Ce remède naturel est actuellement en bonne voie pour remplacer définitivement les antibiotiques, ce qui risque de fortement déstabiliser les grands laboratoires pharmaceutiques. La plupart ont d’ailleurs déjà usé de diverses tentatives, honnêtes comme malhonnêtes, afin de s’approprier les résultats des recherches du professeur, mais toutes sont pour le moment restées infructueuses.

Le chercheur marocain a, en effet, décidé de poursuivre personnellement ses recherches en collaboration avec un laboratoire pharmaceutique local. Il vise à élaborer un médicament naturel, qui devrait commencer à être commercialisé au début de l’année 2018.

Voici encore une preuve que les recettes issues de la nature pourraient s’avérer plus efficaces que les médicaments à base chimique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *