Que doit-on savoir sur les fourmis charpentières ?

  • 18 février 2022
  • Modifié le : 18 février 2022
  • Non classé
  • 0 commentaire

Les fourmis charpentières ne sont pas de simples fourmis. Elles sont considérées comme l’un des pires ravageurs de leur espèce, puisqu’elles peuvent détruire petit à petit la structure de votre maison.

Ce genre de fourmis a justement tendance à mâcher l’intérieur du bois et à creuser des tunnels pour y habiter. Elles laissent des trous d’air un peu partout alors que ces derniers peuvent affaiblir et même détruire complètement votre charpente. Il est vrai qu’elles ne propagent pas de maladies, mais elles peuvent dégrader vos bâtiments.

Les particularités des fourmis charpentières

Les fourmis charpentières sont faciles à identifier, car elles disposent d’une taille imposante. Elles mesurent environ deux centimètres et elles se démarquent par leur couleur noire très foncée. Elles arrivent à gruger le bois grâce à leur tête et leurs mandibules surdéveloppées. Puis, elles possèdent aussi des ailes qu’elles perdent lors de l’accouplement.

Les fourmis charpentières ne vivent jamais seules. Elles vivent en colonie, notamment en bande organisée composée d’une reine, d’ouvrières et de guerrières. Elles sont plus actives pendant les saisons chaudes et elles se nourrissent d’insectes et d’aliments.

Les fourmis charpentières se multiplient rapidement et elles sont capables de construire de nombreux nids en très peu de temps. En fait, les mâles meurent généralement peu après l’accouplement, mais les femelles peuvent vivre pendant plusieurs années.

Pour ne pas les confondre avec les termites, il suffit de regarder leurs antennes qui sont généralement articulées, pliées et dotées d’une taille bien définie.

Les principaux signes d’une invasion de fourmis charpentières

Différents signes peuvent vous aider à déceler la présence de fourmis charpentières chez vous. En fait, le niveau de dommages varie généralement en fonction du temps que ces insectes restent actives dans votre maison. S’ils y sont depuis longtemps, il se peut que les dégâts soient très importants.

Des fourmis ouvrières qui circulent dans les pièces

Le tout premier signe qui peut vous alerter est la présence de quelques fourmis ouvrières dans l’une de vos pièces. Celles-ci sont généralement envoyées par leur reine afin de chercher de la nourriture et de l’eau. Ainsi, elles fouillent donc un peu partout dans votre maison et elles les ramènent dans leurs lieux de nidification.

Des ailes de fourmis qui s’empilent dans un coin

Comme précisées plus haut, les fourmis charpentières perdent leurs ailes pendant la période d’accouplement. Ainsi, vous pouvez donc déceler leur présence si vous remarquez plusieurs petites ailes accumulées dans certains recoins de votre maison, notamment sur le rebord des fenêtres ou dans les toiles d’araignées.

De petits coupeaux de bois qui s’accumulent sur les sols

Puisque les fourmis charpentières créent des tunnels dans le bois, il se peut donc que vous constatez aussi la présence de petits copeaux de bois sur vos sols, près des trous ou des crevasses de portes, dans votre sous-sol, dans votre garage ou dans tout autre endroit isolé.

Ces sciures peuvent également rester collées à vos murs ou s’entasser sur les surfaces. Et si vous les suivez, vous pouvez trouver les nids des fourmis charpentières ou l’endroit où elles se sont infiltrées dans votre maison.

Des zones de bois endommagées

L’autre signe évident également est la présence de zones de bois endommagées dans certains endroits de votre maison. En général, les fourmis charpentières créent sur des tunnels, des galeries et des trous sur des structures externes du genre clôture, terrasse ou hangar.

Mais elles peuvent aussi faire des dégâts dans les zones humides telles que sur les poteaux de clôture, à la base des bâtiments où le bois touche le sol et sur du bois situé dans des endroits sombres.

Un craquement dans les murs

Il est vrai que les fourmis charpentières produisent un bruit très faible, mais un bruissement important peut provenir de leurs nids. Du coup, il se peut donc que vous entendiez un craquement ou un broiement dans vos murs ou dans vos plafonds et ces bruits peuvent constituer un petit signe révélateur.

La meilleure solution pour se débarrasser des fourmis charpentières

Pour se débarrasser efficacement des fourmis charpentières, vous devez solliciter les services d’une société anti fourmis. Celle-ci est effectivement spécialisée dans l’élimination des insectes nuisibles et elle dispose de produits puissants ainsi que de tous les matériels et équipements nécessaires pour résoudre votre problème.

Elle met à votre disposition des professionnels formés et entraînés capables d’analyser le lieu contaminé, d’identifier l’espèce de fourmis invasive, de repérer leur entrée de passage et de tuer leur reine. Elle ne quittera votre maison que lorsque toutes les sources d’infiltration sont éliminées : bois mort, fissure, fuite d’eau, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *