La protection des oreilles et les bouchons auditifs

  • 26 octobre 2020
  • Modifié le : 26 octobre 2020
  • Santé
  • 0 commentaire
L’acuité auditive décroît plus rapidement que le rythme naturel du vieillissement lorsque les oreilles ne sont pas suffisamment protégées des agressions acoustiques quotidiennes ou occasionnelles. Heureusement, les spécialistes du domaine de l’ouïe ont inventé les protections idoines pour chaque catégorie de bruits.

La sensibilité de l’oreille et la protection auditive

L’oreille est un organe délicat mais qui dispose quand même d’un système d’autoprotection au pouvoir toutefois limité. Contre la trop haute puissance d’un bruit ou la variation trop brutale de la pression ambiante, elle doit être artificiellement protégée. L’un de ses muscles se contracte automatiquement pour maîtriser les vibrations de ses osselets dans un milieu sonore agressif, cependant, certaines vibrations lui sont trop puissantes à gérer. Il en est de même lors d’un changement brusque de la pression ambiante à cause d’un changement d’altitude ou à cause de l’eau dans les oreilles. L’homme a créé les bouchons auditifs pour limiter, voire rendre nuls les dégâts pouvant être causés par ces agressions.

Les agressions que subit notre organe auditif

Pour parler des bruits, c’est-à-dire les sons évalués comme excessifs par le cerveau après la transmission des vibrations par l’oreille, l’unité de mesure est le décibel (dB). Le seuil du risque de génération de troubles auditifs est de 85 dB, l’équivalent du niveau de bruit produit par une tondeuse ou le klaxon d’une voiture. Une perceuse tout comme un nœud routier à haut trafic fait 90 dB. Un baladeur volume à fond fait ce que fait un marteau piqueur, c’est-à-dire 100 dB. Le bruit des musiques des salles de concert et des discothèques s’élève à 102 dB. Le coup de feu d’un fusil de chasse fait 120 dB et un jet qui décolle diffuse jusqu’à 140 dB.

Les bouchons auditifs et ce qu’ils protègent

Pour la protection auditive, vous trouverez dans le commerce les types de bouchons que vous voulez, en mousse, en silicone, en cire naturelle ou en thermoplastique souvent sous des marques réputées telles que Noise Breakers, Quies, Flyfit, Moldex Spark Plugs et Moldex Rocket. Pour s’isoler du bruit normal du jour et trouver du sommeil, le silicone est idéal. Pour entendre moins les bruits de musique d’un concert ou aussi pour se protéger les oreilles de l’eau, la cire naturelle est préconisée. Pour atténuer dans les oreilles les bruits d’usine ou de bricolage, le thermoplastique fait l’affaire. Pour ne rien entendre des bruits ambiants en voiture, en avion ou dans le train, optez pour le silicone. Pour protéger l’ouïe d’un enfant, utilisez plutôt la mousse. Le bruit est source d’énervement, de stress, de problèmes de concentration, de malaises, voire de surdité. Différents types de bouchons auditifs sont disponibles pour s’en protéger. Ces bouchons sont juste à entretenir régulièrement par une procédure de nettoyage qui est à demander à leurs vendeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *