Comment apporter de l’hygiène dans la chambre à coucher ?

La chambre à coucher se doit d’être saine, propre et confortable pour un sommeil réparateur. De par sa décoration et son aménagement, on doit également penser à sa sécurité et à son confort. Étant donné que cette pièce de vie est le lieu de prédilection pour les acariens, un entretien et un nettoyage régulier sont donc de mise. Pour vous aider à prévenir les allergies aux acariens, suivez ces quelques conseils.

Pourquoi utiliser une housse anti-acariens ?

Les acariens se nichent dans les endroits douillets, tels que le lit, les rideaux, les moquettes, les tapis, le matelas et la couverture. Pour que ces petites bêtes n’entrent pas en contact direct avec le dormeur, l’utilisation d’une housse traitée anti-acarienne est vivement recommandée. Elle doit envelopper l’ensemble du matelas ou de la couverture pour un résultat fiable et efficace. Afin de garantir une meilleure étanchéité, il est conseillé d’opter pour une housse dotée d’une fermeture à glissière munie d’une languette. Elle doit être perméable à la vapeur d’eau et à l’air. Pour cela, évitez les modèles matelassés, doublés ou encore molletonnés. Misez sur une housse lavable en machine à 60°C. Une ou deux places, choisissez votre housse de matelas anti acarien avec un confort optimal.

Quand changer la literie ?

Pour une literie saine et propre, tous les éléments qui la composent doivent être lavés une fois par semaine en machine à 60°C, y compris la housse, le drap, les taies d’oreillers et la couverture. En ce qui concerne le matelas, il doit être changé généralement tous les 10 ans, soit 30 000 heures de sommeil. C’est la moyenne, mais la durée de vie d’un matelas varie en fonction de plusieurs critères, dont la qualité du sommier, le nombre de dormeurs, leur morphologie, leur taille et leur poids, sans oublier l’humidité de la chambre. Plus le taux d’humidité dans votre chambre est élevé, vite le matelas vieillit. Ainsi, n’attendez pas ces 10 ans pour changer votre matelas si celui-ci présente tôt des signes d’usure.

Quels gestes adoptés pour une chambre saine ?

Savez-vous que les facteurs qui favorisent le développement des acariens sont l’humidité, les poussières et la chaleur instable ? Force est donc d’adopter quelques gestes au quotidien pour les éviter et les éliminer pour avoir une maison saine et équilibrée. La première chose à faire au réveil est d’ouvrir grand les fenêtres pendant 5 à 15 minutes, histoire de renouveler l’air de la pièce. Adoptez ce geste quotidiennement en toute saison. En ce qui concerne l’entretien du sol, passez régulièrement le balai ou l’aspirateur pour se débarrasser des poussières. Pour les sols en linoléum et en carrelage, l’utilisation d’une serpillière et d’un produit nettoyant pour sol dilué est recommandée. Sur la moquette, il est conseillé de la pulvériser régulièrement avec un produit anti-acariens après l’avoir aspiré. Dans une chambre à coucher, maintenez la température constante et évitez les éléments susceptibles d’occasionner l’humidité dans l’intérieur comme les plantes, les linges à sécher et les aquariums.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *