Comment choisir son bol tibétain

  • 1 août 2022
  • Modifié le : 22 juillet 2022
  • Non classé
  • 0 commentaire

Les bols chantants ou bol tibétain, ou encore bols de l’Himalaya, bols sont une sorte d’instrument de musique, générant des sons à partir des parois vibrantes de leur récipient. Les bols chantants sont arrivés dans le monde moderne en provenance du Tibet et sont à l’origine, un accessoire pour la méditation, leur son accompagne également les rituels religieux bouddhistes.

Un petit historique du bol tibétain

Les bols chantants ont été fabriqués il y a 10 siècles. Malheureusement, les techniques de forgeage anciennes sont perdues à ce jour, mais en Orient, il existe encore des artisans qui fabriquent des bols de manière traditionnelle. Souvent, dans les bols tibétains, on utilise un alliage de métaux à base de cuivre, auquel on ajoute du fer, de l’étain, du zinc et d’autres métaux. En fait, les bols étaient fabriqués en bronze ou en laiton moulé. En général, les bols sont fabriqués avec 3 à 12 métaux et le plus souvent ils sont réalisés avec 7 métaux : Or = Soleil, Argent = Lune, Cuivre = Vénus, Fer = Mars, Étain = Jupiter, Mercure = Mercure et Plomb = Saturne. Ainsi, ces 7 métaux sont astrologiquement liés aux 7 planètes, 7 chakras et 7 corps célestes. Ils étaient également utilisés en alchimie.

Différents choix de modèles et de motifs

La technologie moderne permet aujourd’hui de produire des bols avec des motifs, des ornements, peints en différentes couleurs.

Les bols de chant moulés ont la plupart du temps, des parois plus épaisses que les bols forgés. Ces instruments sont fabriqués avec finesse et savoir-faire. L’on y trouve généralement des dessins, des inscriptions ou des monogrammes. Les bols coulés ont un sommet légèrement plus étroit que le milieu de l’instrument. Cela permet de guider plus facilement le résonateur et d’obtenir un son de qualité si le pilon est tenu avec un léger angle par rapport au bol. Plus les parois du bol tibetain sont épaisses, plus les harmoniques sont entendues. Et plus les parois sont fines et le bol petit, plus les harmoniques sont entendues. Lorsqu’il est frappé par le résonateur, le bol ne doit pas s’entrechoquer ni faire de bruit.

Guide de choix de l’instrument

Lorsque vous choisissez des bols chantants tibétains, vous devez d’abord connaitre l’utilisation que vous souhaitez en faire. Si vous êtes un musicien d’ambiance ou new-âge, les moulages ordinaires feront l’affaire. En effet, ils sonnent bien lorsqu’on les tape doucement avec un résonateur. Si vous souhaitez entrer dans un état méditatif profond avec un effet curatif, vous devriez envisager de forger des bols chantants. Ces bols doivent être choisis individuellement, en les écoutant sur différentes parties du corps, en sentant où il réagit.

Chaque bol a un son individuel et un son différent. Chacune des 7 notes, tout comme les métaux, correspond aux 7 chakras. Cela ne signifie pas que le bol ne sonne que dans une seule gamme, mais qu’il est dominé par une des notes. Si vous choisissez un bol pour travailler avec un chakra spécifique chez vous ou chez un patient, vous devez choisir le bol approprié. Lorsque vous choisissez un bol de chant, vous devez également prêter attention au diamètre du bol. Les petits bols ont un son plus aigu que les grands bols. Les petits bols sont également utilisés en complément des grands bols lors de concerts et de méditations de groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *