Les avantages de savoir comment débloquer son diaphragme

Le diaphragme fait partie des muscles dont on connaît le moins l’existence. Peu d’entre nous se demandent comment il fonctionne. Nous tenons à vous dire que son dysfonctionnement a des effets négatifs sur notre organisme et surtout sur notre état psychologique. Voila pourquoi on devrait toujours avoir le diaphragme débloqué.

Afin de vous aider à avoir les idées plus claires là-dessus, nous allons parler des avantages d’avoir un diaphragme libéré.

Une meilleure respiration

Muscle fin et aplati, situé entre la cage thoracique et l’abdomen, le diaphragme joue un rôle très important dans la ventilation pulmonaire. En effet, sa contraction entraîne la dépression des poumons en permettant l’entrée d’air, tandis que son relâchement crée l’expiration passive.

Une bonne circulation sanguine et lymphatique

En principe, la contraction de ce muscle est un reflexe. Pourtant, on peut la gérer volontairement. Il est à noter que le diaphragme dispose de plusieurs orifices dont les plus connus sont les orifices de l’artère aorte et du canal thoracique, ceux de l’œsophage et de la veine cave inférieure. Ces derniers participent dans  le transit des messages nerveux et la circulation sanguine et lymphatique au niveau de l’abdomen et des membres inférieurs.

Le diaphragme est également traversé par nombreux nerfs pour ne parler que du nerf sympathique, du nerf splanchnique, etc. Donc, il est important de savoir comment débloquer son diaphragme.

Un équilibre énergétique

Pendant la respiration abdominale, les viscères thoraciques et abdominaux subissent un certain massage. Ce dernier a divers effets comme le brassage des fluides, le transit des nutriments, d’oxygène et de la chaleur ainsi que le drainage lymphatique et sanguin. On peut dire alors que le diaphragme est comme une sorte de pompe à fluides dont la contraction est aux alentours de 20 000 fois par jour.

Ce qui explique peut-être pourquoi la respiration abdominale à la fois profonde et continue est utilisée dans de nombreuses cultures afin de mettre en place un équilibre énergétique. C’est l’exemple du yoga, du mosuko ou du zen.

Une minimisation des malaises

En débloquant, vous vous évitez divers malaises comme la limitation de l’amplitude respiratoire et les soubresauts tels que le hoquet et la fin de pleurs. Ce sont des phénomènes qui se présentent en d’autres circonstances comme en apnée volontaire par exemple. Les orifices dont on a parlé un peu plus haut sont bloqués, entraînant l’augmentation de la pression intra-abdominale et thoracique. A la fin, cette pression se relâche brusquement en engendrant un retour veineux au niveau du cœur. Ceci peut être fatal aux personnes âgées.

Réduction de l’anxiété

Savoir débloquer son diaphragme permet d’éviter des perturbations sur la digestion, les activités énergétiques et respiratoires. Libéré de toutes barrières au niveau de ce muscle, vous aurez des activités cardiaques et cérébrales optimisées. Plus précisément, vous minimisez vos sensations d’oppression, d’anxiété et d’angoisse.

Savoir déspasmer le diaphragme est très bénéfique aux sportifs et aux sédentaires aussi bien sur le plan énergétique que mental. Si vous faites partie d’un de ces cercles, apprenez à ressentir avec votre main le gonflement et le relâchement de votre ventre pendant vos respirations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *